Climats

Accueil Remonter Climats Paysages Le Temps

En observant les différentes coupes et les différents LOG que nous avons rassemblés, une question vient à l'esprit : quelle est l'origine de la rythmicité ? 

Pour déterminer cette origine, le premier réflexe est de s'intéresser aux roches qui composent les coupes. A elles seules, elles veulent dire beaucoup :

- Les conglomérats signifient une abondance de sédiments emportés par de l'eau ou de la boue.

- Les grès traduisent une arrivée assez régulière de sédiments, emportés par des eaux régulières et granoclassés dans le bassin.

- Les argilites signifient que les argiles ont pu se déposer par temps calme.

Après cette courte étude, on peut alors se demander tout naturellement ce qui provoque les pluies ou le calme : la réponse est immédiate, c'est le climat.

C'est en effet le climat qui façonne les sédiments. Et, à partir de ces mêmes sédiments, nous pouvons reconstituer le climat d'époque. En premier lieu, le site du Creusot était en milieu équatorial (voir aussi paysages), ce qui induit bien entendu des pluies abondantes et des moments de calme. Les roches semblent confirmer cette hypothèse (conglomérat : pluies abondantes, argilites : calme). Il convient alors d'étudier le LOG simplifié de la série houillère du Creusot afin de déterminer les évolutions climatiques.

On distingue très bien l'évolution générale du climat. Le début du LOG est très porté sur la gauche, ce qui montre un climat agité comportant de nombreux incidents climatiques, avec de fortes pluies et des coulées de boues. Après deux épisodes conglomératiques, le milieu de période est caractérisé par un climat plus stable alternant pluies assez régulières (grès) et périodes de calme (permettant le dépôt des argiles. La fin de période est quand à elle encore un petit peu plus calme (on voit le LOG qui s'équilibre sur la droite) mais qui comporte néanmoins certains incidents climatiques puisqu'il y a formation de charbon (arrivée de bois enfouis très rapidement).

Le climat s'est donc, au cours de la formation de la série houillère du Creusot, amélioré, mais demeure tout de même très instable (on passe du calme plat induit par les argilites à des catastrophes climatiques que traduisent les charbon et conglomérats ).

 

Accueil ] Remonter ]