Paysages

Accueil Remonter Climats Paysages Le TempsReconstitution

Notre étude du rythme et du temps géologiques nous a permis d'entrevoir l'aspect général du paysage "creusotin" au moment de la formation des sédiments qui composent la coupe. Avant de découvrir cette reconstitution, rappelons qu'à l'époque, les continents n'en formaient qu'un, la Pangée. Or, la partie correspondant à la France de cette Pangée se situait au niveau de l'équateur. Il faudra donc s'attendre à rencontrer une faune et une flore équatoriales comme en Amérique du Sud ou Afrique.

Le premier trait de paysage que nous pouvons déterminer avec certitude est la présence d'un lac sans qui aucun sédiment n'aurait pu se déposer. Les rythmes nous permettent aussi d'affirmer qu'à certains moments de la période, le lac était asséché et les sédiments émergés (ce qui permet leur sédimentation). A ce lac, nous pouvons ajouter des ruisseaux qui apportent les sédiments et une ou plusieurs collines (probablement La Marolle) qui fournissent les sédiments (granite). Il est à noter que ces ruisseaux ont pu se transformer en torrents voire former des coulées de boues, à en juger par la taille des sédiments retrouvés. Sur les collines se trouvent de grandes forêts équatoriales dont l'existence par les veines de charbon qui n'ont pu être formées que par de vastes quantités de bois enfouies brusquement au fond du lac.

Les observations au microscope polarisant des roches du houiller nous ont permis de faire d'autres conclusions. Ainsi, nous avons rencontré des plagioclases, or, ces derniers ont la particularité de s'altérer très rapidement en cas de transport prolongé, nous pouvons donc déduire que la colline aux ruisseaux était située très près du lac. Enfin, nous avons retrouvé un quartz d'origine volcanique dans un grès ce qui suggère qu'au moment de la sédimentation, un volcan était en activité dans la région (à quelques km du lieu d'étude). La découverte de fossiles renforce l'idée d'une vaste végétation.

Récapitulation :

- Présence d'un lac

- Une ou plusieurs collines et des ruisseaux qui peuvent se transformer rapidement en torrent très près du lac.

- Une forêt équatoriale très abondante située sur la colline.

- En toile de fond, un petit volcan à quelques km.

Cliquez sur les liens pour avoir des reconstitutions en images.

 

Accueil ] Remonter ] Reconstitution ]