Reconstitution

Accueil Remonter

La colline et le lac étaient probablement accolés comme sur la photo ci-contre, les ruisseaux déversaient directement le sable qui sédimentait en formant des séquences.

Néanmoins, le paysage d'époque était probablement équatorial avec énormément de végétation sur le flanc des collines (qui a d'ailleurs formé les veines de charbon du Creusot).

1 Colline 2 Lac
3 Ruisseaux emportant l'arène (qui provient du granite de la colline) qui sédimentera dans le lac. 4 Forêt qui boise le flanc de la colline. Elle est emportée quand le ruisseau se transforme en torrent ou lors de coulées de boue.
5 La forêt, emportée par le torrent, arrive au lac. Elle peut alors être enfouie très rapidement et former du charbon ou rester à la surface et former des fossiles en période d'émersion.
 

Accueil ] Remonter ]