Présentation | Contexte | Impressions


Dans le cadre du partenariat culturel Lycée-LARC, les élèves de seconde 3, après avoir étudié Tartuffe de Molière ont assisté à la représentation jeudi 16 novembre 2000 à 20h30.
Le matin ils ont rencontré le metteur en scène Jean-Luc Revol qui a accepté de répondre à leurs questions.


Jean-Luc Revol

-Avez vous suivi à la lettre les indications données par Molière dans le texte de la pièce ?
Non. Pour laisser une certaine liberté aux comédiens, ni les didascalies ni la durée de la pièce (à l’origine 1h40) ne sont respectées. Par contre j’ai tenu à reprendre des costumes d’époque.

- Comment sont distribués les rôles ?
J’essaie au maximum de prendre des gens avec qui le caractère des personnages et les âges collent. Quant à la distribution elle-même, j’engage des gens que je connais de longue date et qui me sont familiers. Par exemple, pour le rôle de Mme Pernelle, j’ai pensé à mon ancien professeur de théâtre … elle est parfaite ! En contrepartie, je tente également de prendre deux, voire trois jeunes acteurs sortis depuis peu de temps de l’école de comédie. Il faut leur donner une chance.

 

-Comment sont payés les acteurs ?
Pour moi, le salaire des comédiens, soit 1000 F par représentation , est identique pour tous. Que ce soit le personnage principal, par exemple Tartuffe, ou un figurant, en l’occurrence Flipote qui ne dit rien.

-Qu’est-ce qui vous a poussé à devenir metteur en scène ?
Sincèrement, je ne sais pas. Peut-être parce que j’habitais, dans ma jeunesse, à côté d’un théâtre. Qui sait ?

Interview : Florence PETITJEAN

Présentation | Contexte | Impressions