CLUB PEROU

Les débuts du concours | La Semilla et le club Pérou | Notre production | Le message | Conclusion
Sommet mondial " la Voix des Jeunes " :
Notre classe est lauréat national !

Les débuts du concours...

Mme Kubiak, documentaliste au lycée Jean Jaurès du Creusot et présidente de l'association du Club Pérou a reçu il y a peu une proposition de concours. L'UNICEF et l'Education Nationale proposent en effet de participer sur les thèmes d' Egalité des chances entre garçons et filles, de Refus de la discrimination, de Participation des lycéens à la vie démocratique, de Solidarité internationale. Or l'action du club couvre largement tous ces thèmes. Laurène, Roxane et Cyril, déjà investis dans le club Pérou, tous trois élèves de 2°3, nous en parlent, et de son côté Mme Kubiak en informe Mme Merlin, notre professeur de Lettres. Après une sortie pour une exposition sur l' " Aide au développement durable dans de Tiers-Monde " à Dijon, où le club participe, une équipe de quatorze enthousiastes est formée, autour de Mmes KUBIAK, MERLIN et BONNARD (professeur d'histoire-géographie) et de Mr BERTOCCI (notre proviseur), qui nous encadrent et nous guident. Fin mars 2001, Laurène Badia, Marlène Bahlinger, Roxane Dalla Costa, Tiffany De Souza, Elodie Gritti, Coraline Janneau, Cyril Liaboeuf, Céline Martin, Jennifer Montarnier, Maëva Pedreno, Florence Petitjean, Amandine Pintus, Laura Ponel et Cyrielle Venot sont lancés dans l'aventure. 

Brève histoire de la Sémilla et du Club Pérou...

Au Pérou, en juin 1986, un atelier d'enfants de 3, 4 et 5 ans appelé la Sémilla (" la graine ") organisé par Carmen Takayama, est créé par l'association péruvienne Gabriela Mistral (du nom de la célèbre poétesse et femme d'action). Il est vite pris en charge par des éducatrices bénévoles, sous la responsabilité de Carmen Zégarra. La Sémilla s'est développée, accueillant de 70 à 90 élèves selon les années. A ses débuts, l'école se trouvait dans le local communal mais grâce à l'aide de LACIM (Les Amis d'un Coin de l'Inde et du Monde) du Creusot, la Sémilla a acheté un terrain et construit son propre local, plus spacieux, avec une cour intérieure, un espace de cuisine et des sanitaires décents. C'est dès cette époque, au printemps 1986, qu'au lycée Jean Jaurès un groupe de professeurs et d'élèves, après avoir participé aux premières campagnes d'Action-Ecole, s'est mobilisé pour mener une action de solidarité pour les enfants de la Sémilla de PPAO, quartier populaire de la banlieue de Chimbote (au nord du Pérou). C'est aussi vers cette époque que le choléra a sévi à Chimbote, montant bien qu'un mouvement humanitaire était absolument nécessaire...
Quinze ans maintenant que le Club Pérou se bat pour la Sémilla, vendant croissants et artisanat, travaillant à Noël, dépouillant la correspondance péruvienne, préparant un spectacle chaque année, agissant pour les droits de l'enfant, faisant connaître son action... Quinze ans de travail bénévole, unissant des personnes aussi variées que les professeurs, l'administration, les parents d'élèves, les gens du spectacle, les boulangers, les responsables d'associations et d'Organisations Non Gouvernementales, et les élèves, naturellement, ceux du lycée Jean Jaurès, mais aussi les collégiens de Saint-Gengoux et d'Epinac, et bientôt les élèves de l'école Charles de Gaulle, sans oublier tous les autres...

Notre production...

Nous avons préparé avec engouement le concours. En effet, tous ont pu émettre de nombreuses idées, toutes réalisées, ce qui confère à notre " dossier " sa belle variété... Un volumineux livret d'abord, abondamment illustré, éclaire toute notre action et celle de la Sémilla. Une vidéo ensuite, présente notre dossier, insiste sur ses objectifs et ses idéaux, avec notamment une interview de Mr Bertocci, mais aussi un " reportage " réalisé par une ancienne élève du club, Anaïs Caillot, il y a quelques années à la Sémilla même. La création d'un cerf- volant, enfin, a inquiété nos professeurs, mais l'investissement de tous a permis de la mener à bien. Notre groupe a décidé de le confectionner parce qu'il est le jeu le plus apprécié des enfants péruviens. Le cerf-volant, en espagnol "cometas", est en outre, au Pérou, un symbole populaire hérité des Incas. Notre cerf-volant est à l'effigie d'une colombe. Pourquoi la colombe ? C'est, tout simplement, le symbole de la paix et de l'action humanitaire. Des visages d' enfants, d' hommes et de femmes qui sourient, travaillent, s'amusent ou rêvent ont été imprimés sur notre grande colombe blanche : ce sont les photos de la vie quotidienne de la Sémilla. A la queue de ce cerf-volant, nous avons accroché un message traduit en sept langues : français , espagnol, allemand, anglais, italien, arabe, cambodgien. Pour le réaliser, nous avons dû faire preuve de persévérance, car ses dimensions imposantes (1,80x0,80 m), qui rappellent avec poésie le grand condor des Andes, n'ont pas facilité la tâche... Il n'aurait d'ailleurs pas pu voir le jour sans le soutien et l'aide des professeurs, de nos parents et de quelques personnes extérieures au lycée.

Voici ce message...

A toi qui trouveras ce message,
Cette graine a germé il y a 15 ans.
Depuis, elle a produit d'autres graines comme celle-ci que t'a apportée le vent.
Grâce à la solidarité, la pousse a grandi et s'est épanouie.
Elle a donné une belle fleur : l'accès à l'éducation pour des centaines d'enfants péruviens de Chimbote.
A toi, maintenant d'en prendre soin afin de continuer notre œuvre.
Si tu souhaites nous aider, contacte nous : Club Pérou, lycée Jean Jaurès - 71200 LE CREUSOT
ou bien : 0710026 t @ ac-dijon.fr

Conclusion...

En tant que lauréats académiques et nationaux du concours, nous serons reçus le 5 juillet 2001 à Dijon par Mme le Recteur, et à Paris par le Ministre de l'Education Nationale, Mr Jack Lang et le président du comité français de l'UNICEF, le 14 septembre prochain. La présence de Mr le Président de la République Française serait même prévue ; nos travaux lui seront en tous cas présentés, réunis et commentés dans un livret blanc. Puis, fin septembre 2001, deux représentants de notre équipe voleront vers les USA, à bord de l'avion de la délégation française, pour représenter la France au Sommet Mondial Extraordinaire des Nations Unies de New York " la Voix des Jeunes " et défendre les droits de l'enfant. Nous pensons beaucoup aux anciens élèves du lycée qui se sont investis pour que vive le Club Pérou et nous les remercions, de tout cœur. Notre réussite est un peu la leur et celle de la Sémilla. Ce concours aura été une façon de plaider pour une action longue par une action " brève ". Aussi tenons nous à ce que notre victoire ne soit pas un aboutissement mais seulement pour une possibilité de faire avancer les choses, et on ne rappelle jamais assez que d'autres jeunes sont bienvenus afin que vive encore le Club Pérou, pour la Sémilla, pour les enfants de Chimbote !
Suite aux événements survenus aux Etats Unis le 11 septembre 2001, la réception au ministère de l'Education Nationale a été reportée et le sommet aux Nations Unies annulé.
19/03/02 :
La réception au ministère aura  lieu le mardi 26 mars 2002 .
05/02 : Le sommet de l'ONU "La voix des jeunes" s'est bien tenu  les 8, 9 et 10 mai 2002, mais pour cause d'élection présidentielle, les élèves n'ont pas été "convié"...